ACHAT

1. Comment choisir son poêle à pellets, que dois-je regarder ?

Lors du choix d’un poêle, il est important que la puissance de chauffage convient à la

pièce que le poêle doit chauffer. Consulter le tableau ci-dessous pour définir la

puissance de chauffage nécessaire.

Comment déterminer la puissance nécessaire (indicatif)

                                          graphique site internet 



1
Logement bien isolé. Le logement est équipé de

double vitrage, d’isolation des murs et du sol.

2 Logement raisonnablement isolé. Le logement

est au moins équipé de double vitrage.

3. Logement mal isolé. Le logement n’est équipé

d’aucune des formes d’isolation citées ci-dessus.

Pièce à chauffer en m3

2. Peut-on utiliser un poêle à pellets dans une pièce dans laquelle on trouve des

substances volatiles ou inflammables ?

Non, car une petite partie de l’air de combustion sera aspirée à partir de la pièce. Cet

air aspiré ne doit bien sûr contenir aucun gaz inflammable parce qu’ils entrent en

contact direct avec le feu dans le poêle.


INSTALLATION

3. Quel est le meilleur endroit pour installer un poêle à pellet ?

Le poêle doit chauffer toute la pièce. Il est donc important que l’air chaud soufflé,

situé sur le devant du poêle, puisse atteindre tous les coins de la pièce. Vous devez

également tenir compte de la possibilité de raccorder le poêle sur une cheminée.

Lors d’une cheminée neuve à installer, l’emplacement de cette cheminée détermine

souvent l’emplacement du poêle.

4. Combien de temps dure une installation en moyenne ?

Cela dépend en grande partie de la situation à l’intérieur de votre logement. Avez vous

une cheminée existante ? Celle-ci convient-elle à un poêle à pellets ou faut-il

installer une cheminée ? La cheminée peut-elle être placée à l’extérieur, sur la

façade, ou à l’intérieur du logement ?

5. Ma maison possède un toit de chaume. De quoi dois-je tenir compte ?

Consultez votre assureur. Votre assureur peut vous indiquer les conditions

auxquelles une cheminée doit répondre dans une maison équipée d’un toit en

chaume.

6. Un poêle à pellets a-t-il besoin d’un raccordement électrique ou n’a-t-il pas

besoin de courant ?
Le poêle doit être raccordé au réseau électrique en branchant la fiche dans une prise.

Cette prise doit être une prise à la terre. La consommation électrique est cependant

très basse, pendant la phase de démarrage il faut 300 Watt pour allumer les pellets.

Une fois allumé, le poêle ne consomme plus que 30 Watt. Il faut toujours de

l’électricité pour le régulateur électronique et pour les ventilateurs situés à l’intérieur

du poêle.

7. Comment les poêles à pellets absorbent-ils l’air nécessaire à la combustion des

pellets ?

Le poêle est équipé d’un conduit d’air de combustion qui permet d’aspirer l’air

nécessaire. Ce conduit doit être rallongé pendant l’installation, par un tuyau ou un

tube, pour pouvoir aspirer l’air de combustion nécessaire à l’extérieur.

8. Puis-je moi-même installer un poêle à pellets ?

Oui, une personne habile de ses mains peut installer un poêle à pellets. Notre

manuel d’installation décrit clairement à quoi faire attention.

9. Quels sont les points à surveiller lors de l’installation d’un poêle à pellets ?

Le manuel d’installation donne une description claire des points auxquels il faut faire

attention pour pouvoir installer soi-même un poêle à pellets. Évidemment, nous

pouvons également assurer toute l’installation et la mise en service pour vous.

Demander conseil à votre revendeur.

10. La surface sur laquelle repose le poêle doit-elle répondre à certaines

conditions ?

Le sol qui supportera le poêle doit être suffisamment solide pour pouvoir porter le

poids du poêle. Le sol doit être plan et supporter la charge concentrée des quatre

pieds réglables. Si le support se compose d’un matériau inflammable, nous vous

conseillons de le couvrir par une plaque thermorésistante.

11. Est-il possible d’encastrer le poêle à pellets ?

Non, le poêle doit être installé en pose libre.

12. Puis-je mettre un poêle à pellets en service moi-même ?

La mise en service doit toujours être effectuée par un installateur QLIMA agréé.

Celui-ci doit régler le poêle pendant la mise en service en modifiant le rapport

air/combustible, de manière à ce que le poêle fonctionne de manière optimale.

Des paramètres sont réglés déjà en usine, mais comme la cheminée, qui a une

grande influence sur le fonctionnement du poêle, est différente dans chaque

installation, ces paramètres doivent également être mis au point sur place.

13. Puis-je aussi modifier moi-même les paramètres du poêle à pellets ?

Non, en modifiant les valeurs des paramètres, vous pouvez causer des dommages

graves au poêle, ce qui peut conduire à des situations très dangereuses.

14. Quels sont les avantages d’un réglage du poêle à pellets par un installateur

Qlima agréé ?

Un poêle bien réglé consommera moins de pellets et formera moins de suie, la

cheminée se salira donc moins rapidement. La combustion du poêle sera optimale, et

entraînera donc moins d’usure aux éléments intérieurs du poêle.

15. Puis-je utiliser le poêle que j’ai installé moi-même, ou dois-je attendre la mise

en service par un installateur Qlima agréé ?

N’allumez jamais le poêle sans contrôle et mise en service de toute l’installation par

un installateur Qlima agréé. Évitez les situations dangereuses.


CHEMINÉE

16. Quelles sont les conditions imposées à la cheminée ?

Les conditions d’une cheminée peuvent différer d’une région et d’un pays à un autre.

Consultez votre mairie et votre assureur pour connaître les conditions imposées dans

votre région.

17. Est-il possible de raccorder plus d’un poêle sur la même cheminée ?

Non, on ne peut raccorder qu’un seul poêle à pellets par cheminée. D’autres

appareils ne doivent pas non plus être raccordés à la cheminée.

18. Est-il possible d’utiliser une cheminée existante ?

C’est possible, mais elle doit répondre aux conditions imposées telles que décrites

dans notre manuel d’installation.


UTILISATION

19. Est-il possible de régler soi-même la température de la pièce ?

Le poêle est équipé d’un thermostat qui permet de régler la température ambiante

souhaitée. Un thermostat externe peut être branché sur certains modèles.

20. Le poêle à pellets est-il équipé d’un minuteur ?

Les poêles Qlima sont tous équipés d’un minuteur qui permet d’allumer et d’éteindre

automatiquement le poêle deux fois par jour.

21. Le poêle s’éteint-il automatiquement lorsque la température dans la pièce est

atteinte ?

Les poêles Qlima sont équipés de ce qu’on appelle un mode SAVE, que vous pouvez

régler vous-même. Une fois le mode SAVE activé, le poêle s’éteindra

automatiquement lorsque la température de la pièce est atteinte, et s’allumera

automatiquement lorsque la température baisse à nouveau.

22. Est-il possible de régler moi-même la puissance du poêle ?

Le poêle est équipé de cinq positions de puissance que vous pouvez régler vousmême.

Il est également équipé d’une position automatique, dans laquelle le poêle

adapte la puissance à la température de la pièce.

23. Mon poêle tombe souvent en panne. Qu’est-ce que je dois faire ?

Consultez le tableau des pannes dans le manuel, ou prenez contact avec votre

revendeur.

24. La hauteur de flamme change considérablement dans une certaine puissance,

est-ce normal ?

La hauteur de flamme dans une certaine position de puissance ne variera que très

peu si le poêle est bien entretenu. Si la hauteur de flamme change beaucoup, cela

indique un mauvais réglage du rapport air/combustible, ou que les pellets utilisés sont

humides ou de qualité insuffisante.

25. Que faire à la fin de la saison de chauffage, quand le poêle ne sera plus utilisé

pendant un certain temps ?

Nettoyez le poêle, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, nettoyez la trémie à pellets

et faites ramoner la cheminée.

26. Les gaz de combustion de la cheminée sont-ils gênants ?

Pendant le démarrage du poêle, celui-ci dégage des fumées, qu’on peut voir et

sentir, et qui peuvent donc causer une gêne. Une fois le feu bien lancé, les gaz de

combustion sont pratiquement plus décelables.


ENTRETIEN

27. Dois-je entretenir un poêle à pellets ?

Un poêle à pellets exige un certain entretien. Avant chaque démarrage, il convient de

nettoyer le brûleur, le cendrier et la chambre de combustion, ce qui ne prend que

quelques minutes. En outre, il y a certaines tâches que vous, en tant qu’utilisateur

final, pouvez (faire) exécuter toutes les semaines ou mois. Par contre, la

maintenance doit être effectuée par un installateur Qlima agréé après un certain

nombre d’heures d’utilisation. Vous trouverez toutes ces informations dans le manuel

de l’utilisateur.

28. Puis-je effectuer la maintenance moi-même ?

Oui, c’est tout à fait possible, si toutefois vous disposez des aptitudes nécessaires et

si vous possédez des connaissances en matière de poêles à pellets. Nous

conseillons cependant de laisser la maintenance à un installateur Qlima agréé.

29. Quelles sont les conséquences d’un mauvais entretien ?

La consommation de pellets augmentera et les éléments à l’intérieur du poêle seront

sollicités plus lourdement à cause de l’augmentation de la température causée par

l’accumulation de suie. Cela peut même conduire à des situations dangereuses.

30. Faut-il utiliser des produits spéciaux pour nettoyer l’extérieur du poêle ?

Nettoyez l’extérieur du poêle avec de l’eau tiède et du savon. N’utilisez pas de

produits abrasifs ou des solvants car vous pourrez endommager la couche de finition

du poêle.

31. Faut-il utiliser des produits spéciaux pour nettoyer l’intérieur du poêle ?

L’intérieur du poêle doit être nettoyé à l’aide d’une brosse souple et un aspirateur. Le

verre peut être nettoyé avec un produit pour vitres.


PELLETS

32. Quels pellets dois-je utiliser ?

Utilisez uniquement des pellets de grande qualité, conformes à la norme DIN+ / Ö-+/

EN+ ou équivalente.

33. Quels sont les problèmes possibles en cas d’utilisation d’une mauvaise qualité

de pellets ?

Le poêle brûlera moins bien, ce qui augmentera la consommation de combustible.

Les mauvais pellets causent en outre plus de suie, salissant plus rapidement le poêle

et la cheminée. Les éléments à l’intérieur du poêle seront également plus sollicités,

entraînant une usure plus importante.

34. À quoi dois-je faire attention lors du stockage des pellets ?

Assurez-vous de les stocker dans un endroit sec et chaud. Si vous devez stocker un

sac déjà entamé, prenez soin de vous assurer que les pellets ne peuvent pas

absorber l’humidité de l’environnement, ou de l’air ambiant, en les conservant dans

un sac ou bac refermable.

Les pellets absorbent très facilement de l’humidité. Les pellets humides saliront plus

rapidement le poêle et peuvent bloquer la vis sans fin.

35. Quelle est la consommation d’un poêle à pellets ?

La consommation d’un poêle à pellets dépend de la taille du poêle et de la puissance

nécessaire pour chauffer la pièce. En règle générale, on peut dire que pour une

puissance de chauffage de 1 kW par heure, le poêle consommera environ 0,2 à

0,3 kg de pellets.

36. À quelle fréquence faut-il compléter les pellets ?

La consommation d’un poêle à pellets dépend de la taille du poêle et de la puissance

nécessaire pour chauffer la pièce. En moyenne, il faudra remplir le poêle toutes les 8

à 22 heures.

Pellets

techniqlima pellets brulants